Actualité : 2015 re-flop des Comités de Quartiers

2283887

Actualité : 2015 re-flop des Comités de Quartiers

Courant septembre via des réunions publiques, la municipalité a consulté les habitants afin de connaître leurs souhaits, leurs attentes sur les actions (travaux, cultures…) à mener en 2016 dans la ville.

Les années changent, les méthodes éculées et dogmatiques de notre maire restent.

Pour information : Avez-vous, depuis les réunions de quartiers de Septembre 2014, eu connaissance de compte-rendus de ces réunions ? Avez-vous reçu une liste d’actions, un planning, un chiffrage. Avez-vous eu un retour de vos demandes appelées ‘doléances’ par le maire ? Pour ma part, la demande que j’avais fait, dès la 1ière réunion de quartier à Massoeuvre, concernant la mise en œuvre d’un vrai « Conseil des Habitants » n’a pas reçu de suite (voir la proposition ‘doléance’ !).

Les résultats décevant le démontent encore :

Septembre 2015, nouveau flop des «Comités de Quartiers» !

Après le flop des comités de quartiers organisés en Septembre 2014 qui n’avaient réunis que 12 habitants sur 3 des 4 réunions (lire ici notre article de l’époque), nous sommes descendus encore plus bas cette année !

La légende de la photo parue dans le Berry du 30/09/2015 (lire ici) est révélatrice de la méthode Coué :

« Ils ont permis de connaître les attentes de tous mais aussi les difficultés pour les élus à réaliser un budget »

Premièrement, si nos élus ne savent pas réaliser un budget en temps de crise, nous pouvons leur apprendre. La crise est là depuis longtemps et la décroissance – forcée ou voulue – prendra le relais. Il serait temps d

Deuxièmement, généralement, lorsqu’il y a foule, vous le remarquerez, les journalistes prennent une photo de la foule. Dans le cas contraire ils prennent une photo des organisateurs.

Le journaliste est très transparent sur ce point. Merci !

Force est de constater que peu de Florentais se sont déplacés à ces réunions. Ce qui pourrait s’expliquer par le fait que la mairie tient chaque vendredi matin une permanence ouverte à tous, un moment de libre-échange qui permet de délivrer ses doléances.

Devant le peu de fréquentation de ces réunions ; ce qui est une première depuis leur mise en place voici sept ans ; les élus vont plancher sur une nouvelle forme d’échanges avec les habitants.

Ils seraient temps !!!

D’ailleurs dès Septembre 2014, juste avant les premières réunions de quartiers de la nouvelle équipe municipale, nous avions fait une proposition constructive en proposant des solutions et une organisation participative au travers d’une «Charte de Fonctionnement du Conseil des Habitants de la Ville de Saint-Florent-sur-Cher» (télécharger ici) pour organiser ces rencontres élus-habitants sous forme d’un «Conseil des Habitants» (lire ici l’article). Le but étant de faire en sorte que ces réunions soient utiles et productives. Sinon à quoi bon vouloir et voter pour le vivre ensemble si chacun reste chez soi ?

Rappelez-vous, durant la compagne des municipales au printemps 2014, les promesses du maire concernant la participation des habitants étaient les suivantes, et là c’est très simple, il suffit pour s’en convaincre  de reprendre textuellement quelques-unes de ses promesses (issues du Promessomètre basé sur le programme de la liste majoritaire « Rassemblement Pour Bien Vivre à Saint Florent » – RPBV18400) :

  • Promesse : 003.03 – Faire progresser ce « Vivre Ensemble » en impulsant une dynamique collective dans la concertation avec tous les Florentais.
  • Promesse : 004.03 – Tous ensemble : Aller plus loin avec vous dans un esprit d’ouverture.
  • Promesse : 005.01 – Nous ferons de la démocratie locale la pierre angulaire de toutes nos décisions. Nous continuerons la concertation généralisée avec les habitants avant de faire des choix.
  • Promesse : 033.01 – Nous ferons, comme lors du précédent mandat, la vérité sur les finances de la Ville.
  • Promesse : 100 – La richesse de la démocratie locale vivante se trouve enrichi par vos propositions (les propositions des citoyens).
  • Promesse : 101 – La richesse de la démocratie locale vivante sur lequel s’appuie NOTRE PROJET se trouve enrichi par vos propositions (les propositions des citoyens). Il ne dépend que de nous/vous (les élus/les citoyens) pour le réaliser.

Aucune de ces promesses n’existent dans la pratique et même dans l’esprit de nos représentants. Elles ont toutes été brisées. Après cela, comment ne pas douter de la volonté de la Municipalité de mettre en œuvre une «réelle» culture de la concertation…

Alors expliquer ce flop par «le fait que la mairie tient chaque vendredi matin une permanence ouverte à tous» est évidemment ni une raison, ni une excuse. Quels sont les florentais présents et disponibles un Vendredi matin, jour de marché ? Tous, sûrement pas. Des retraités, plus ou moins fidèles, peut-être, mais certainement pas représentatifs des habitants de notre commune. A moins que !!!

Et ce n’est bien évidement pas «un moment de libre-échange qui permet de délivrer ses doléances». Réduire des réunions de quartiers, une relation élus-habitants, à de simples et uniques doléances seraient lamentables. On ne construit pas l’avenir d’une commune avec des doléances et des routes mais avec des projets collectifs, sociaux, intellectuels, culturels, sportifs basées sur de bonnes relations, sur un réel «Vivre Ensemble». Ce concept est tellement galvaudé par l’ensemble de la classe politique qu’il en devient écœurant à force !

De toutes façons, si vous regardez les chiffres (budget 2014 disponible ici) vous constaterez que les charges de fonctionnement de la ville sont de 8.104.000 € (+172% des Impôts Locaux) dont 5.301.000 € (+112% des Impôts Locaux) de Charges de Personnel pour des Impôts Locaux de 4.698.000 €.

TANT QUE NOTRE COMMUNE VIVRA AU DESSUS DE NOS MOYENS, aucun avenir ne sera possible. Il serait grand temps de reformer cette gestion et changer cette politique.

Et puis le maire à ses têtes ! Il est loin d’être une personne d’ouverture et d’écoute. Nous avons pu constater, ces derniers mois, à quel point il est têtu et colérique, comme lors du dernier conseil municipal (lire ici).

Vous l’aurez compris ces dernières réunions d’habitant sont un gâchis sans nom, une mascarade de démocratie locale, une magouille politicarde. Tout ce que vous pouvez imaginer au vu des fait mais surtout pas une démarche pensée et constructive pour notre avenir des Florentais.

Un re-FLOP !!!


Retour en Haut

Ce contenu a été publié dans 18400-Saint-Florent-Sur-Cher, Actualités, Comptes-Rendus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.