Actualité : 71% des Français n’ont plus confiance en leur Démocratie (Avril 2015)

Crise au Pouvoir - avril 2015-CMA

Actualité : 71% des Français n’ont plus confiance en leur Démocratie (Avril 2015)

Thermomètre de la CRISE AU POUVOIR

Si l’on sonde quotidiennement les cœurs et les âmes des Français sur leurs responsables politiques, il est plus inhabituel de les interroger sur ce qu’ils pensent de la qualité de ce système lui-même.

De scrutin en scrutin, de crise en crise, les avertissements adressés par les citoyens à une Ve République vieillissante sont pourtant de plus en plus tranchés. Il est désormais établi, hors élection présidentielle, que moins d’un Français sur deux prend la peine d’aller voter. Et sur la seconde moitié qui se rend aux urnes, un quart exprime désormais son rejet d’un système partisan méprisé, que ce soit sous la forme d’un bulletin Front national ou d’un bulletin blanc.

Si elle vise à cerner les ressorts de cette crise rampante de la démocratie représentative, la nouvelle rubrique « Crise au pouvoir » du HuffingtonPost ambitionne d’aller au-delà pour cerner les solutions qui, demain, participeront au renouveau de la République.

En attendant, le site HuffingtonPost.fr publiera chaque mois, avec son partenaire YouGov.fr, ce thermomètre de la crise au pouvoir. Ses capteurs sont, hélas, sans surprise : au mois d’avril 2015, 71% des Français interrogés n’ont plus confiance dans la qualité de leur démocratie. Un chiffre comparable à la cote de défiance du chef de l’Etat qui, trois mois seulement après Charlie, retrouve progressivement son plafond.

Faut-il s’étonner que la démocratie représentative soit en crise quand le Front national est le seul parti perçu majoritairement comme uni par les Français ?

Autant d’indices d’un système politique au bord de l’asphyxie et qui ne demande qu’à sortir la tête hors de l’eau.

Thermomètre Avril 2015 – Confiance ou Méfiance : en la Démocratie ou envers le Président

Crise au Pouvoir - avril 2015-CDMDCPMP

Thermomètre Avril 2015 : Les principaux partis vous paraissent-ils
« Uni  »

Crise au Pouvoir - avril 2015-partis unis

Thermomètre Avril 2015 : Les principaux partis vous paraissent-ils
« Partagé  »

(Partagé : Uni, même s’il existe des divergences sur certaines questions)

 

Crise au Pouvoir - avril 2015-partis partage

Thermomètre Avril 2015 : Les principaux partis vous paraissent-ils
« Divisé  »

Crise au Pouvoir - avril 2015-partis divise

En 2015, la France achèvera le septennat d’une récession historique. Partie d’une crise financière mondialisée qui a muté en grande dépression, celle-ci a précipité par un effet domino mortifère une crise politique, institutionnelle, morale et identitaire qui ronge désormais la nation toute entière.

Connus de tous, ses symptômes méritent d’être brièvement esquissés. Trois millions et demi de Français bénéficient aujourd’hui de l’aide alimentaire. Près d’un Français sur deux ne vote plus. Près d’un électeur sur huit vote Front national, blanc ou nul. Et comme le révèle le baromètre YouGov de ce mois d’avril 2015, sept Français sur dix remettent en question la qualité même de notre démocratie représentative.

Dans ce contexte de névrose sociale et républicaine, qui a imposé la France comme l’un des « hommes malades de l’Europe », l’incapacité de ses institutions et de son personnel politique à proposer des réponses durables, efficaces et fédératrices pose désormais ouvertement la question de l’implosion du système.

Il nous incombe aussi, nous journalistes, blogueurs, de balayer devant notre porte. Devons-nous participer aveuglément à cette fascination vertigineuse pour le déclin ? Ou devons-nous l’enrayer, au risque de taire une réalité moribonde contre laquelle les Français doivent être alertés ? De cette équation paradoxale est né le dernier projet éditorial du HuffPost « Crise au pouvoir« .

Après le lancement de « Ça marche » et « C’est demain« , deux projets ambitieux pour interroger ce qui fonctionne dès à présent et ce qui fonctionnera (peut-être) dans le futur, « Crise au pouvoir » explorera avec humilité et détermination les méandres et ressorts de notre dépression nationale.

Ce nouveau projet s’efforcera aussi et surtout de débusquer les premiers bourgeons du printemps démocratique que nous annoncent les progrès de la transparence, de la gouvernance ouverte et des nouvelles technologies appliquées à l’administration du bien collectif. Pour y contribuer, nous ouvrirons nos pages et nos blogs à tous ceux qui aspirent à changer la France pour qu’enfin elle se retrouve.

Vous ne partagerez peut-être pas toutes ces idées d’ouvertures mais peut-être aurez-vous envie de prendre le clavier à votre tour pour offrir à notre République ce nouveau souffle dont elle a tant besoin.


Retour en Haut

Ce contenu a été publié dans Actualités, Démocratie Ouverte, Retweets, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.