Actualité : un Bâtiment Multisport plus coûteux et vide 80% du temps

CC-FerCher-Batiment multisport-LeBerry20140722

Actualité : un Bâtiment Multisport plus coûteux et vide 80% du temps

Dans un précédent article du 29 Mai 2014 j’évoquais l’erreur commise par la décision de construction d’une halle des sports à Saint-Caprais. (Cliquez ici pour lire cet article)

A l’époque venait d’être inauguré à Châteauroux (Indre-36) un complexe multi-disciplinaire de 40.000 m2 pour 2,7 Millions d’Euros.

A Saint-Caprais la Halle des Sports de 2.000 m2 pour 2 Millions d’Euros était toujours en construction.

 

Désignation Superficie Montant
Investissement
Nb Module
Complexe Multi-sports 40.000m2 2.742.000 € 9 modules
Salle Multi-sports 2.000m2 +2.000.000 € 1 module

Pour Information : La Halle des Sports de St Caprais fait environ 2.000 m2 (1.998 m²) pour 1 à 3 terrains de Tennis sur lesquels sont tracés 1 terrain de Handball, 1 terrain de Basket, 3 terrains de mini-Basket, tout cela sans aucune tribune.

Du fait de la superposition des tracés il ne pourra être pratiqué que 3 sports au maximum en même temps (voir la photo de l’article, dans l’attente de recevoir les spécifications demandées à FerCher début Juillet par LRAR).

Si l’on ramène le coût d’Investissement de ces deux équipements au mètre carré, on obtient :

  • Saint-Caprais : 1.001 € / m² (soit 14 fois + cher que Châteauroux)
  • Châteauroux :       69 € / m²

et côté dépenses, comme le dit la publicité d’un opérateur Telecom « Et ce n’est pas fini ! » car Le Berry nous annonce je cite «…Ce projet estimé au départ à 2 millions d’euros verra son montant revu à la hausse ».

Saint-Caprais est déjà 14 fois plus cher que Châteauroux sur une surface 20 fois plus petite.

Pour ce qui est de l’utilité d’un tel investissement, l’aveu du vice-président en charge des bâtiments sportifs est criant : «… Il resterait … surtout à remplir les créneaux d’utilisation qui ; si le soir à partir de 17h jusqu’à 22h environs sont tous occupés, et ce tous les jours ; la journée, le bâtiment est vide, INEXPLOITÉ».

Ainsi les 11.000 habitants de la CC-FerCher et notamment les 7.000 habitants de Saint-Florent-sur-Cher assument et assumeront (au prorata de la population) la charge d’un bâtiment vide 80% du temps (utilisé 5 h sur 24h).

En soi, cela serait déjà une grave faute de gestion des municipalités de la communauté de commune FerCher dont les élus ont la responsabilité – anciens élus dont bon nombre ont été reconduits dans leurs fonctions.

Faute à laquelle il faut ajouté la mise en place ratée des Rythmes Scolaires (Rythmes de l’Enfant) par des choix contraires à la Réforme et incomplets, sans aucune mise en place concertée des TAP (Temps d’Activité Périscolaires – pourtant financés par l’État et la CAF) au niveau communale et intercommunale par une absence de Projet Éducatif Territorial (PEDT).

Pour rappel : Le projet éducatif territorial (PEDT) est un outil de collaboration locale qui peut rassembler, à l’initiative de la collectivité territoriale, l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation : le ministère de l’éducation nationale, le ministère des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, les autres administrations de l’État concernées (ministère de la culture et de la communication, ministère délégué à la ville, ministère délégué à la famille, notamment), les caisses d’allocations familiales ou la mutualité sociale agricole, les autres collectivités territoriales éventuellement impliquées, ainsi que des associations de jeunesse et d’éducation populaire, ou d’autres associations et institutions à vocation sportive, culturelle, artistique ou scientifique notamment, et des représentants de parents d’élèves.
L’objectif du projet éducatif territorial est de mobiliser toutes les ressources d’un territoire afin de garantir la continuité éducative entre, d’une part les projets des écoles et, le cas échéant, les projets des établissements du second degré et, d’autre part, les activités proposées aux enfants en dehors du temps scolaire. Il doit donc permettre d’organiser des activités périscolaires prolongeant le service public d’éducation et en complémentarité avec lui. Il peut être centré sur les activités périscolaires des écoles primaires ou aller jusqu’à s’ouvrir, selon le choix de la ou des collectivités intéressées, à l’ensemble des temps scolaire, périscolaire et extrascolaire, de l’école maternelle au lycée.

S’il vous fallait des preuves, qu’à eux seuls, des élus ne peuvent ou ne savent pas prendre de bonnes décisions car ils manquent notamment d’expertise et de professionnalisme nécessaire à une gestion saine, rigoureuse tout en étant créatrice de valeurs.

Voilà … vous êtes prévenus !!!

Et quand les impôts locaux augmenteront, encore et encore, car dans le Budget Primitif 2015 il faudra faire face à ces surcoûts et compenser encore la baisse des dotations de l’Etat (DGF), non anticipée car aucune économie n’a été réalisée, cela vous servira de piqure de rappel.

Note : Il faut également signaler au passage qu’aucune communication n’a été faite de cette inauguration sur le site web de FerCher ni lors du dernier Conseil Communautaire du 09 Juillet dernier (dont on attend toujours au 22 juillet la publication du CR) et que LeBerry confond Civray et Saint-Caprais. A moins qu’il existe 2 bâtiments multisports ?


Retour en Haut

Ce contenu a été publié dans 18400-Saint-Florent-Sur-Cher, Actualités, Budgets, CC FerCher, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
  • François Calio

    En terme d’utilisation, il y a quelques précisions :
    – le créneau « 17h – 22h » est pour les lundi, mardi, jeudi vendredi. le mercredi il s’agit de 13h – 22h, le week-end de 9h à 20h. Donc un total POUR L’INSTANT de 51h d’utilisation publique par semaine c’est à dire plus que la plupart des batiments publics : Mairie, école, Bibliothéque …
    – le batiment devant être livré en février 2015, il est naturel qu’aucune école n’ait demandé de créneaux ni ait été contacté pour l’instant : les projets éducatifs doivent se faire sur une année complète… Mais avec la réforme des rythmes scolaires, il n’y a aucun doute que les écoles et/ou collectivités chargées des activités peri-scolaires utilisent cette installation. D’ailleurs, il était prévu que dès que la date de livraison définitive serait connue, la communauté devait réunir les différentes écoles de l’interco pour définir un planning d’occupation « en journée » comme elle le fait pour pour la piscine d’ailleurs…
    – le surcout évoqué concerne les abords : actuellement, les bus scolaires ont un accès au parking du batiment (il s’agit du parking de l’école…) et peuvent faire demi-tour sans peine… sauf si le parking est plein ou si des personnes se garent « à l’arrache » sur les bords de la voie d’accès à ce parking : les élus actuels veulent juste se garantir de telles éventualités…
    Je ne nie pas que le batiment coute cher, mais il répond à des demandes présentes et futures. Evitons les commentaires toujours prompts à dénigrer les actions publiques, surtout quand elles se basent sur des propos de responsables « politiques » (ou journalistes) qui tiennent à montrer les « lacunes » de la mandature précédente pour justifier leurs futures probables lacunes voire faire oublier la méthode peu louable qui les a amenés aux postes de responsabilité

    De plus : comment pouvez-vous honnétement comparé le coût d’un batiment fermé avec des vestiaires à celui d’un terrain en plein air : avec de tels comparaisons, on va arréter de faire des bibliothèques pour construire des terrains de golf….

  • François Calio

    Concernant l’inauguration : ce n’en était pas une. C’était juste une information/communication donnée aux dirigeants des clubs sportifs futurs utilisateurs…. La batiment n’est pas fini ni livré, et il faudra encore attendre pour qu’il soit inauguré. Initialement, ce batiment devait être livré en février 2015 : certes la construction semble plus rapide que prévu, et c’est entre autre pour cela que son planning d’utilisation n’est que partiel…

  • Merci François pour ces précisions. Il me semble que TOUTES ces informations aurait tout à fait trouvé leur place dans un ‘Point d’Étape et de Suivi’ dans le dernier Conseil Communautaire, afin que l’ensemble des élus et des citoyens soient informés sur les investissements et sur l’utilisation de leurs impôts locaux. Cela sans attendre l’inauguration officielle, afin qu’il soit permis aux protagonistes : Écoles, Parents, Associations, Élus, etc. … d’évoquer ce sujet dès la rentrée des classes dans 1 mois.

  • Le mieux est de s’y inviter quand on a pas d’information. Donc au travers des vitres on distingue clairement l’ensemble des tracés au sol correspondant à de multiples activités (tennis, basket, handball, volley / badminton) mais une fois configuré ce n’est que 3 activités maximum qui peuvent être pratiquées. Sur l’exemple de la photo, on voit : un terrain de tennis, au milieu et en parallèle du tennis un terrain de basket et au premier plan un terrain de volley. Pour l’instant aucun filet de protection des activités ne semblent avoir été prévu. Je ne vous explique pas comment le jeu des uns et des autres va être perturbé par les balles et ballons des uns et des autres.
    Bref, dans cette configuration c’est 2×2 tennismans (en double) + 10 basketteurs + 12 volleyeurs maximum … Vu la taille des vestiaires, il sera difficile de contenir 26 joueurs + remplaçants.

    Avis aux détenteurs ou à FerCher pour nous communiquer le dossier !!!